Sommaire de la promenade

LES GRANDES HEURES DE MONTMARTRE

VIe siècle : Existence d'une chapelle et d'un cimetière + un hameau. 1096 : L'ensemble devient propriété du prieuré de Saint-Martin des Champs.

1133 : Cession du territoire de Montmartre à l'abbaye des Dames de Montmartre.

1534 : Fondation de la Compagnie de Jésus (dans la chapelle du Martyrium).

1590 : Siège de Paris par Henri IV, qui s'installe à l'abbaye et met en batterie sur la butte deux pièces d'artillerie.

1622 : Transformation du Sanctum Martyrium en prieuré : 10 religieuses descendent de l'abbaye pour occuper les locaux.

1686 : Toute l'abbaye se transporte en bas. Les bâtiments du haut serviront de communs.

1790 : Montmartre érigée en commune.

1792 : Confiscation des biens de l'abbaye, lotis en vendus en 1794. L'abbaye aura duré 659 ans.

1814 : Occupation par les Russes. 1860 : Montmartre rattaché à Paris (avec tous les villages entourant Paris).

1871 : La commune : 171 canons ont été parqués Place du Tertre pour les soustraire aux Prussiens. Le Général Lecomte est chargé de les faire enlever. Les Montmartrois s'y opposent. Il est fusillé avec le Général Thomas (19 Mars) à la hauteur du 36, rue du Chevalier de la Barre.

1873 : Projet d'une basilique à Montmartre accepté.

1914 : Fin de l'aspect champêtre de Montmartre. Depuis, près de 40 ans ce village est devenu la "terre libre des artistes", peintres, sculpteurs, graveurs, dessinateurs, poètes, écrivains, dont les phalanstères et lieux de bruyante détente voisinaient avec les communautés religieuses ramassées autour du Sacré-Cœur.

Depuis longtemps, les noms des rues reflétaient l'histoire de ces lieux. Elles nous livraient tout un folklore, tout un ensemble, tout un art, toute une religion... Bien que ces noms aient changés au cours des années, cette vie propre à Montmartre demeure encore aujourd'hui.

C'est ce que nous montrerons au cours de notre périple à travers le vieux Montmartre.

Accueil I Nous écrire