Sommaire de la promenade

LIMITES DU VIEUX MONTMARTRE

Avant le rattachement de 1860, les limites de PARIS sont reportées du mur des Fermiers Généraux (que l'on abat) à la route militaire de l'enceinte de Thiers.

Paris passe alors de 600.000 habitants à 1.700.000, et de 12 arrondissements à 20.

Un village, celui de la butte Montmartre, est délimité :

- à l'Ouest, par la rue Damrémont (qui le sépare du village des Batignolles)
- à l'Est, par la rue des Poissonniers (qui le sépare de la chapelle Saint-Denis)
- au Sud, par le mont des Fermiers Généraux (qui le sépare de PARIS).

La butte Montmartre communique alors avec PARIS par les barrières : - Blanche, - Montmartre, - des Martyrs, - Rochechouart, - Poissonnière. La partie Nord, située à l'extérieur de l'enceinte de Thiers (1841-1845) est rattachée à Saint-Ouen.

L'enceinte de Thiers laisse demeurer le mur des Fermiers Généraux et ne modifie pas les dimensions de PARIS. Le boulevard Ney (au Nord) sera construit en 1864, ainsi que le boulevard des Maréchaux, sur la route militaire intérieure, gui suit l'enceinte de Thiers.

Accueil I Nous écrire